Soins prolongés

De nombreux patients vivent des situations stressantes après leur traitement, ce qui les pousse parfois à rechuter.

Avec notre programme de soins prolongés, nous offrons à ces patients des conseils et du soutien durant cette période difficile en leur enseignant la conscience de soi et les réactions appropriées au stress. Les patients ont l’occasion de mettre ces compétences à l’essai car, après tout, c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

On vient ensuite solidifier la thérapie avec du travail, de la sensibilisation, de la formation, des loisirs ou du bénévolat à temps partiel. Puisque chaque patient dispose d’un plan de traitement personnalisé, chacun se concentre sur un volet en particulier; certains visent la prévention des rechutes, alors que d’autres se concentrent sur la confiance en soi, les aptitudes à la communication, les relations ou les enjeux familiaux. L’équipe des soins prolongés soutient les patients et les aide à comprendre l’influence de leur dépendance sur leurs réflexions, leurs réactions, leurs comportements et leurs relations.

Tout le monde sait qu’il est important de conjuguer travail et plaisir. C’est pourquoi il est important de pratiquer des loisirs que vous aimez avec des gens qui appuient votre nouveau mode de vie. Parmi les activités proposées dans le cadre du programme de soins prolongés, notons entre autres le kayak, le camping et la randonnée. Les patients auront également l’occasion de découvrir les arts visuels et l’art expressif.

La participation au programme de soins prolongés est optionnelle, mais recommandée. Bon nombre de programmes de traitement de la dépendance et de rétablissement n’offrent pas de tels soins. Au RSE, nous avons observé les effets bénéfiques des soins prolongés sur les patients, et nous savons à quel point ils sont efficaces. À l’instar de notre programme de traitement en établissement, notre programme de soins prolongés est évolutif et a pour objectif de répondre aux besoins de nos patients. La durée moyenne du programme est d’environ trois mois.

Si les soins prolongés ne sont pas essentiels pour tous, ils sont toutefois indispensables pour certains.

Contact